Menu

Créer son entreprise à Valence

Besoin de conseils

L’Espagne est un pays accueillant pour les entrepreneurs. Les autorités espagnoles encouragent fortement les investissements étrangers, car cela stimule l’économie du pays. Les procédures d’installation sont assez simples. L’essentiel est d’avoir travaillé son projet en amont.

Une fois les études de marché effectuées, les business plan élaborés et la langue maîtrisée., vous pourrez passer au stade des choix juridiques et des formalités administratives. Cet article vous guide dans l’essentiel des démarches à opérer pour créer son entreprise en toute sérénité.

Sous quelle forme créer mon entreprise.

Le choix de la structure juridique est important mais il n’est pas inscrit dans le marbre. Il peut évoluer avec le temps. L’important est de choisir la forme de société qui vous permettra de démarrer votre entreprise et de la développer rapidement. Aujourd’hui, deux tendances assez générales sont usitées par les expatriés. Le statut indépendant et le statut sous forme de société.

créer son entreprise en Espagne

Le statut indépendant appelé « Autonomo »

C’est un statut idéal pour se lancer sur le marché espagnol ou pour démarrer une activité. Il se rapproche fortement du statut français d’autoentrepreneur. Le statut « autónomo » en espagnol signifie qu’une personne physique effectue une activité régulière sans contrat de travail, représentant son revenu principal.

Pour avoir accès à ce statut, vous devrez être résident fiscal espagnol et vivre au moins 183 jours par an en Espagne.

Il est rappelé que l’autoentrepreneur est responsable sur son patrimoine personnel. Si c’est un statut idéal pour démarrer, évitez de
l’utiliser pour des activités nécessitant des risques de production ou des engagements importants. C’est parfait pour les activités de consultant ou de free lance.

Les formalités pour démarrer son activité sont les suivantes

  • Obtenir son NIE. Ce sésame est essentiel. Notre article sur le NIE vous guidera dans son obtention.
  • Ouvrir un compte bancaire dans une banque espagnole.
  • Obtention d’un numéro de sécurité sociale pour l’entrepreneur
  • Déclarer son activité a l’agencia Tributaria pour obtenir une licence d’activité
  • S’inscrire auprès des autorités espagnoles
    fiscales et choisir les options d’impositions

Tout cela nécessite quelques jours alors qu’en France, cela se fait plus rapidement.  Ceci étant, l’Espagne a su se sauvegarder des dérives que l’on a constatées en France sur ce type de statut.

Créer son entreprise sous forme sociétale.

Pour créer son entreprise, il vous faudra en qualité d’étranger :

  • Obtenir votre NIE, numéro d’identification d’étranger,
  • Déposer le nom de votre société au registre central du commerce.
  • Obtenir un code d’identification fiscale auprès des autorités
  • Ouvrir un compte bancaire
  • Définir vos statuts de société
  • Prendre rendez-vous avec un notaire pour la désignation du ou des dirigeants et surtout pour la validation de vos statuts et des
    formalités déclaratives à l’inscription.

Lorsque vous serez passé par la case notaire et que l’ensemble des formalités sont conformes aux dispositions légales, vous pourrez commencer à travailler, embaucher.

Toutes ces formalités prennent un peu de temps. La durée de la procédure oscille entre deux et trois mois, du début des formalités jusqu’à l’ouverture de votre entreprise. Il est conseillé de se faire accompagner dans ces démarches. Cela vous fera gagner du temps et de l’argent.

créer son entreprise

Quelques conseils utiles.

Que vous soyez résident espagnol ou non, la constitution d’une société en Espagne vous oblige à respecter certaines règles comptables et fiscales. Vous devrez ainsi établir vos déclarations fiscales trimestrielles, avant de les déposer auprès des autorités fiscales concernées. Je vous conseille de vous adresser auprès d’un « Gestor » qui prendra en charge ces déclarations à moindre coût.

Le financement de votre projet doit être si possible ficelé avant d’arriver en Espagne. Bien sûr vous avez la possibilité d’emprunter dans des banques espagnoles, mais sans historique sur place, cela se complique un peu. Il est plus facile d’obtenir des financements
après le démarrage de l’activité car la banque disposera d’un peu de recul.

L’Espagne a mis en place des aides pour les étrangers qui implantent une entreprise en Espagne. Pensez à consulter les sites spécialisés qui aident les étrangers dans cette démarche. Le site du CNCCEF est assez riche sur le sujet. https://www.cnccef.org/appui-aux-entreprises/

créer son entreprise

Si vous hésitez sur le lieu de votre future installation, pensez à la ville de Valence. Le territoire est dynamique et la qualité de vie y est exceptionnelle de douceur. La troisième ville d’Espagne vous offre de belles opportunités car elle est tournée vers le futur. On dit qu’il s’agit du nouvel Eldorado espagnol. Alors autant s’installer dans un environnement propice au développement.

Conclusion.

L’Espagne reste une terre d’opportunités pour les investisseurs étrangers. Le coût de la main d’œuvre est bien plus bas qu’en France. Les charges sociales patronales et l’impôt sur les sociétés sont aussi plus avantageux que dans l’hexagone. Le cadre de vie, le soleil et la gentillesse des espagnols sont autant de bonnes raisons de s’expatrier en Espagne.

Si vous avez un projet d’expatriation sur Valence, parlons en ensemble

Si vous ailez cette page, merci de le faire savoir
4.5/5
Partager sur facebook
Partager sur google
Partager sur twitter
Partager sur linkedin

Valencia: la mer

plage el saler
Si vous aimez la plage, vous avez dans le quartier Cabanyal, la playa de Malvarossa. Proche du port et des restaurants, elle offre airs de jeux et espaces privés. Vous pouvez aussi profiter de la playa El Saler, plus sauvage et meilleure en terme de qualité de l'eau
Logo Immobilier Valencia
Dominique
Chasseur immobilier Valencia

Un projet d'expatriation à Valence ?

Partager :réseaux sociaux

WordPress:

J'aime chargement…
%d blogueurs aiment cette page :