Investissement locatif sur Valencia: Attention !!

Après Palma de Majorque et Barcelone, la ville de Valence rentre dans la lutte contre les locations touristiques. La Ley de Turismo, Ocio y Hospitalidad votée par le parlement de la communauté de Valence, va limiter fortement le nombre de locations destinées aux touristes. Dès lors, ces mesures vont avoir un impact direct sur le marché de l’immobilier locatif. En conclusion,prudence et précaution s’imposent.

investissement locatif touristique

Quelle est la base du problème ?

investissement locatif touristique

L’afflux de touristes sur les dernières années n’a pas eu que des effets bénéfiques pour l’économie de la région. Guidés par l’appétit de rendements locatifs importants, de nombreux investisseurs se sont lancés sur le marché du locatif aux touristes. Les plateformes AIRBNB et HOMEAWAY permettant une visibilité à l’échelle de la planète. De ce fait, tout ceci a eu des conséquences négatives :

  • Hausse des prix de l’immobilier puisque la demande devient plus importante
  • Difficultés grandissantes pour les Valenciens de se loger dans les meilleurs quartiers
  • Concurrence déloyale pour les hôteliers locaux
  • Absence de collecte de taxe de séjours
  • Dépeuplement du centre ville historique.
  • Fort mécontentement de la population de Valence

Face à toutes ces conséquences négatives liées à la présence massives de locations touristiques, le conseil municipal de Valence entend reprendre le contrôle de cette activité de location touristique.

Que propose la nouvelle loi régionale ?

investissement locatif touristique

La nouvelle législation prévoit plusieurs contraintes:

  • Toute activité locative aux touristes devra être déclarée à la municipalité afin d’obtenir une licence. Celle ci sera attribuée après examen des projets.
  • A défaut de licence, de fortes amendes pourront être délivrées à l’avenir.
  • Limiter la location aux touristes dans Valence sur les rez de chaussée et premier étage des immeubles.
  • L’interdiction de locations touristiques dans la vieille ville.

Ces quelques mesures fortes risquent d’avoir des conséquences sur ce marché du locatif aux touristes. En effet, on estime à 70%, les locations touristiques qui ne seront plus conformes avec la nouvelle loi.

Quelles vont être les conséquences de cette nouvelle loi ?

Faute d’obtention de licence, de nombreux investisseurs privés vont chercher à sortir de ce marché. En effet la rentabilité locative à l’année ne sera plus aussi attractive. Il risque d’y avoir une période de flottement sur les prix du marché en fonction de l’afflux réel de biens sur une courte période.

  • Beaucoup de ces logements non conformes à la nouvelle loi ont été acquis par des étrangers. Le désengagement parait plus naturel.
  • Ceux qui ont investi un peu plus fortement dans des résidences de bord de mer et qui ne pourront plus louer avec « vue sur mer » risquent de regretter leur investissement.
  • Enfin ceux qui se réservaient la jouissance du bien quelques semaines par an et louant sur les périodes « libres » risquent de revoir leurs financements

L’objectif évident est de redonner la ville aux habitants et de ne plus les reléguer en périphérie.

Alors que faire ?

Les futurs investisseurs vont devoir intégrer cette nouvelle donne dans leur plan de financement. Ils devront s’enquérir de la capacité à obtenir une licence touristique pour le bien convoité.

Pour autant, le marché reste attractif et il n’est pas impossible que de belles opportunités se présentent avec le désengagement de certains investisseurs privés.

Valence est un ville fantastique et notre dernier article sur les 7 bonnes raisons d’investir dans Valence, reste d’actualité. Finalement, il en est simplement fini, des hauts rendements locatifs.

Si vous avez des questions, n’hésitez pas a nous laisser un message sur notre site: www.immobilier-valence-espagne.com

 

.

 

2 thoughts on “Investissement locatif sur Valencia: Attention !!”

  1. Article extrêmement intéressant !! Merci beaucoup !!!
    Question : de ce fait les banques vont elles limiter les acceptations de crédit immobilier dans le cadre d’investissement immobilier à titre privé, même si cela ne concerne pas un bien qui sera mis sur le marché de la location mais seulement une résidence secondaire voire principale pour les personnes disposant d’un NIÉ NON RÉSIDANT et RESTANT DÉCLARÉ FISCALEMENT EN FRANCE ?

    1. Marjorie: Tout d’abord merci d’avoir pris le temps de lire mon article. La question du financement des biens immobiliers par des banques espagnoles au profit de non résidents n’est pas affectée par la nouvelle législation sur les locations touristiques.Une partie importante de la masse de crédit délivrée par les banques est aujourd’hui consommée par des étrangers.Elles ont compris que ces derniers disposaient de revenus plus conséquents que la moyenne des résidents espagnols et que le risque était moins élevé pour elle. Elle vont donc continuer a prêter pour des résidences principales ou secondaires.La notion de résidence fiscale peut avoir éventuellement un impact sur le taux de prise en charge de votre crédit mais cela ne changera pas significativement le taux de prise en charge.

Laisser un commentaire