Les impôts

Quels sont les impôts « immobiliers » que l’on paie en Espagne

Les impôts  que l’on paie sur la valeur locative de la maison ou de l’appartement, en qualité de non résidents,ne sont pas tous connus. Bien sur la taxe foncière »IBI » est appelée automatiquement par la commune dans laquelle se situe le bien. Mais ce n’est pas le seul impôt: Petite revue des impôts que vous devriez payer:

Les impôts

Déclaration IRNR

Le fait de détenir une résidence en Espagne vous oblige à payer chaque année, certains impôts assis sur les bases foncières.

Le foncier: appelé Impuesto sobre Bienes Inmuebles « IBI ».

C’est l’équivalent de la taxe foncière en France. Vous payez cette taxe auprès de la municipalité où se rattache votre résidence. Le calcul est basé sur un % de la valeur cadastrale de votre maison. Les taux varient selon les communes. Le foncier reste globalement inférieur à celui que l’on paie en France pour une résidence équivalente à l’approche d’une grande ville. En conclusion, il faut compter entre 0.3% et 0.5% de la valeur cadastrale, sans le terrain.

Le propriétaire d’un bien paye l’impôt foncier lorsqu’il détient le bien  au 01 janvier. La période de recouvrement se situe dans le dernier quadrimestre de l’année. Pour éviter les mauvaises surprises lorsque vous n’êtes pas sur place. Il peut être judicieux de payer  par prélèvement  automatique.

L’impôt sur le revenu des non résidents ou IRNR.

Si vous n’êtes pas résidents à l’année, vous devez tout de même payer un impôt sur le revenu. En effet, tous les étrangers non résidents en Espagne doivent payer l’IRNR. Ils déclarent au centre des impôts, les revenus  qu’ils ont dégagés en Espagne au cours de l’année ou le bien immobilier qu’ils ont acheté.

Lorsque vous mettez votre bien en location, vous êtes imposés sur les revenus nets de charges liés à la location au taux de 19%.

Si vous ne louez pas le bien car vous en gardez la jouissance, Vous paierez 19% sur la base imposable qui est  de 1,1% à 2% de la valeur cadastrale du bien immobilier.

Vous devez remplir vous même votre déclaration d’impôt chaque année (ou trimestre) et la présenter à l’Office National des Impôts.

Sachez que nous pouvons vous accompagner dans vos démarches de déclaration.

L’impôt sur la fortune: Impuesto sobre el Patrimonio « IP »

L’impôt sur le patrimoine touche aussi les non résidents. Cela concerne les biens d’origine financière, mobilière ou immobilière. L’IP porte sur la valeur de  l’ensemble, arrêtée au 31 décembre de l’année en cours. On déclare la base l’année suivante. L’impôt est ensuite calculé sur la base locative du bien après application de certains abattements.

Certaines régions d’Espagne bénéficient d’une décote de 100%, ce qui annule l’impact de l’Impôt.  A suivre…