Les Indispensables avant de s’expatrier en Espagne

Ça y est, c’est décidé. Vous allez vous expatrier en Espagne dans la région de Valencia. Excellent choix. Mais pour bien profiter de votre expatriation, il va vous falloir au préalable, remplir des démarches administratives. Retrouvez dans cet article, tout ce qu’il faut savoir pour vivre sereinement avant de partir.

Trouver un logement

Se loger à Valencia n’est pas chose compliquée. Le marché de la vente ou de la location est asse actif et vous trouverez toujours une solution adaptée au temps et à votre situation. Ne vous précipitez pas dans cette recherche. Mieux vaut prendre son temps pour trouver le bien qui correspond à vos besoins. Nous connaissons le marché et nous pouvons vous aider à dénicher la perle rare. Contactez-nous. Nous parlerons ensemble de votre projet.

Les formalités administratives

Changer de pays impose de communiquer avec les autorités françaises et espagnoles pour les informer de votre expatriation.

– Informer les administrations françaises

Vous devez communiquer au centre des impôts de votre dernière résidence en France, votre nouvelle adresse en Espagne. Cette démarche peut être réalisée en ligne sur votre espace personnel. Votre dernier centre des finances publiques continuera de gérer votre dossier jusqu’au traitement de la déclaration des revenus relatifs à l’année de votre départ (en N+1).

Il vous faudra aussi informer votre caisse de retraite si vous êtes retraité et les organismes de sécurité sociale. Enfin, si vous êtes chômeur, il est tout à fait possible de s’expatrier en continuant à percevoir ses indemnités. Il vous suffit d’avertir Pole emploi et de rechercher du travail en Espagne.

Pour plus d’informations, vous pouvez consulter le site de l’ambassade de France à Madrid

– Obtenir le NIE

Le numéro d’identification des étrangers est un quasi préalable. Il vous sera nécessaire pour beaucoup de formalités. Pour obtenir ce sésame, il vous faudra indiquer aux autorités locales, les raisons de votre demande. Si c’est pour une expatriation et que vous n’avez pas encore de travail, vous devrez apporter la preuve que vous disposez de ressources suffisantes pour vivre en Espagne.

La démarche n’est pas très compliquée mais elle demande un peu de patience. Vous pouvez vous adresser au consulat d’Espagne le plus proche de votre domicile en France ou venir au commissariat de Police de Valencia pour accomplir sur rendez-vous cette démarche. Comptez entre 4 et 6 semaines pour obtenir ce numéro. N’hésitez pas à nous contacter pour un accompagnement.

Registre des français de l’étranger

Cette inscription sur le site internet https://es.ambafrance.org est gratuite et vous sera très utile pour obtenir certains documents administratifs. Par ailleurs elle vous permettra de vous placer sous la protection des autorités françaises vis-à-vis de l’état espagnol.

– Obtenir « El Padron municipal »

Ce document est indispensable, notamment pour s’inscrire à la sécurité sociale espagnole. Il vous faudra demander à la mairie de votre commune de résidence avec un contrat de location ou la preuve de l’achat d’une résidence et vos papiers d’identité. Il vous sera remis un « certificat d’empadronamiento » qui attestera de votre nouvelle résidence. Elle vous permettra par la suite de vous inscrire sur les listes électorales pour les élections locales.

– Certificat de registro cuidad

Dès lors que votre séjour en Espagne dépasse trois mois consécutifs, vous devez solliciter l’obtention de la carte de séjour. La démarche peut être réalisée auprès du commissariat de police de votre lieu de résidence. Il vous faudra fournir vos papiers d’identité, des photos et surtout justifier de vos ressources financières en Espagne ou en France. Attention, si vous n’avez pas de revenus espagnols, vous devrez apporter la preuve que vous pouvez vivre en Espagne pendant au moins une année avec vos revenus étrangers ou votre patrimoine mobilier.

La carte verte vous permettra dès lors de remplir les mêmes obligations que les espagnols avec le paiement de vos impôts sur vos revenus, la cotisation à la sécurité sociale espagnole.

déclaration administrative en espagne

– L’assurance santé espagnole

Si vous êtes retraité et que vous souhaitez vous expatrier, vous devez demander le transfert de vos droits à la sécurité sociale française vers la sécurité sociale espagnole. Si vous n’êtes pas retraité vous avez le choix de cotiser au système de santé public ou à une assurance santé privée. En effet, deux régimes coexistent en Espagne. Un système public qui permet la gratuité de beaucoup de soins, mais avec des contraintes de temps et de parcours de santé. Un système privé, qui permet d’avoir accès plus rapidement à certains examens. Le choix de la couverture privée se fait sur la base d’options contractuelles. Dans les deux cas, la médecine espagnole n’a rien à envier à la médecine française.

Il est aussi indispensable d’y penser

En dehors des formalités administratives que nous venons d’évoquer, il y a des sujets à ne pas négliger pour réussir son expatriation.

– Ouvrir un compte bancaire

L’ouverture d’un compte bancaire est indispensable. Vous devrez payer la plupart des fournisseurs de services avec un compte bancaire espagnol. La démarche est assez rapide et la plupart des banques ont l’habitude de travailler avec des français qui sont nombreux à Valencia. N’hésitez pas à faire jouer la concurrence mais privilégiez les grandes banques qui offrent des garanties et souvent des frais moins élevés.  Nous pouvons vous aider dans cette démarche au travers de notre réseau.

– Apprendre la langue espagnole

Il est évident qu’une connaissance minimale de la langue vous permettra plus facilement de communiquer. Comprendre est essentiel lorsque l’on s’engage ou que l’on signe des contrats. Nous vous conseillons 6 mois avant de partir d’être assidu sur l’apprentissage de la langue de Cervantès. Vous pourrez toujours vous faire aider au départ par les réseaux d’amitié que vous pourrez tisser sur place à partir des forums d’expatriés.

drapeau français et espagnol

– L’école des enfants

Dans l’hypothèse où vous arrivez à Valence avec des enfants, il vous faudra très en amont penser à les inscrire dans un établissement. Vous aurez là aussi le choix entre des écoles publiques ou privées. Sachez aussi que vous disposez d’une écolé française à Valence et d’un British Collège à la Canyada.

Le système d’inscription dans les écoles est assez particulier en Espagne puisqu’il est basé sur des barèmes de points qui dépendent essentiellement de la situation familiale et des revenus. Des dossiers de préinscription doivent être déposés généralement au printemps. Les dossiers nécessitent de nombreux documents et les places disponibles sont limitées. Il vous est donc conseillé de choisir plusieurs établissements par ordre de priorité.

– Trouver un job à Valence

Pour vivre sereinement son expatriation, le mieux est de trouver un travail en amont car le marché de l’emploi sur Valencia reste assez tendu. L’amélioration économique de la communauté a permis de retrouver des couleurs sur le marché de l’emploi mais le chômage demeure élevé a plus de 14%.

 Vous pourrez aussi créer votre propre emploi via une configuration équivalente au statut de micro entrepreneur. La création de ce statut est assez facile à mettre en place et peut constituer une alternative le temps de trouver un travail plus adapté à vos attentes.

Si vous souhaitez vous confronter au marché du travail, candidatures spontanées, sites internet spécialisés et réseaux d’amitié ou de connaissances, constituent l’essentiel de la démarche.

découverte région de valence

Conclusion

Pour réussir son expatriation à Valencia, il faut se préparer en amont à cette belle et grande aventure. Moins vous laisserez le hasard guider vos pas et plus vous aurez de chance de vivre sereinement ce changement de vie. Si vous avez un projet d’expatriation, vous pouvez nous contacter pour en parler.

Laisser un commentaire