Deuxième pays le plus visité au monde, l’Espagne fait rêver de très nombreux français. La colonie des « Frenchies » est de plus en plus nombreuse. La communauté de Valence fait partie des destinations favorites des francophones au même titre que la Catalogne ou l’Andalousie. Le climat méditerranéen avec des températures élevées en été et clémentes en hiver, la douceur de vivre, la beauté des paysages et la population accueillante, expliquent grandement cet engouement.

Beaucoup de Français viennent s’installer en Espagne pour profiter du soleil à la retraite ou bien s’expatrient pour leur activité professionnelle.

Alors si vous êtes prêts à tout quitter pour venir vivre en Espagne, voici quelques conseils utiles.

Réussir son expatriation

La clé de la réussite pour votre installation en Espagne repose sur plusieurs fondements :

Acquérir la langue

C’est essentiel pour s’intégrer au plus vite.

Il vaut mieux arriver sur place en connaissant les rudiments élémentaires de la langue. Vous aurez des formalités à réaliser auprès d’administrations, des contrats à signer. Bien sur les grandes villes intègrent des communautés françaises, mais le mieux c’est de pouvoir faire le maximum de choses par soi-même. Ceci dit, la langue espagnole est assez facile à apprendre.

Respecter les formalités préalables à l’installation.

La première des choses est de faire le nécessaire pour obtenir un numéro d’identification qui vous servira à ouvrir un compte bancaire, louer ou acheter un appartement et bien d’autres choses. Sans le sésame, pas de salut.

Découvrir l’Espagne.

Si vous ne savez pas où vous souhaitez atterrir, il vaut mieux commencer par visiter l’Espagne car le climat n’est pas le même du Nord au Sud et de l’Est à l’Ouest. Si vous ne supportez pas les fortes chaleurs, mieux vaut éviter l’Andalousie. Si vous souhaitez revenir régulièrement en France pour voir de la famille, mieux vaut être près d’un aéroport international. Par ailleurs certaines régions disposent d’une langue locale qui diffère parfois de la langue de Cervantès.

découverte région de valence

Accepter un rythme de vie différent.

En Espagne le rythme de vie n’est pas celui de la France. La vie sociale commence plus tard le matin et se termine simplement au moment où beaucoup de nos compatriotes français vont se coucher. On mange généralement à 15 h et à 23h et les magasins sont ouverts la plupart jusqu’à 21h30.

Trouver son logement.

Il est possible de partir à l’aventure mais l’idéal pour ne pas galérer c’est de trouver son logement avant de faire ses bagages. Ce n’est pas simple à distance mais des structures comme la nôtre sont présentes pour vous faciliter la tâche.  Si vous devez arriver avec des enfants, la recherche devra intégrer le lieu d’éducation ou seront scolarisés vos enfants.

Choisir le système de santé qui vous conviendra.

Le système de santé en Espagne diffère de celui que nous connaissons en France. Dans certains cas, vous pourrez conserver votre couverture maladie si vous avez des revenus de sources françaises ou vous orienter vers le système espagnol avec une branche publique et une branche privée. Les coûts d’assurances peuvent aussi varier entre France et Espagne. Il faut donc préparer cela avant le départ afin que tout soit cadré.

La région de Valence accueille de plus en plus de nos compatriotes.  De nombreux retraités viennent profiter d’une douceur de vivre et d’un climat fantastique. Le coût de la vie y est bien inférieur à celui de la France.  Il y a aussi tous ceux qui viennent pour y travailler pour découvrir en famille une autre culture dans un environnement économique favorable. Tous ces expatriés se retrouvent souvent dans des lieux de rencontre ou sur des forums aidant chacun, à trouver des réponses à ses questions.

En préparant en amont votre projet, vous ferez de votre installation en Espagne, une réussite.